Retour sur le petit déjeuner thématique “Projection de la mortalité : Peut-on faire mieux que Lee-Carter ?” par Yahia SALHI

La chaire DAMI a organisé mardi 6 mars son petit déjeuner thématique sur le thème de la Projection de la mortalité: Peut-on faire mieux que Lee-Carter?  70 personnes ont assisté à la présentation par Yahia Salhi d’une nouvelle approche de modélisation de la dynamique des taux de mortalité. La présentation était basée sur l’article « A Class of Random Field Memory Models for Mortality Forecasting », élu Best Paper Award dans la catégorie Demographic Change and Longevity au Congrès Internationale des Actuaires de Berlin (ICA2018).

Yahia Salhi a présenté la modélisation de la surface des taux d’amélioration de la mortalité par des champs auto-régressifs prenant en compte les principaux faits stylisés repérés ces deux dernières décennies: l’effet cohorte, l’inter-dépendance générationnelle et l’hétéroscédasticité des taux d’amélioration. L’approche proposée reproduit tous ces phénomènes avec moins de paramètres que le modèle de Lee-Carter et permet également de prédire des probabilités de décès plus proche des réalisations avec moins de paramètres que le modèle de Lee-Carter.  L’approche propose également une procédure de sélection du « meilleur » modèle pour une meilleure adéquation aux données empiriques en captant les faits stylisés propres à chaque population.

Retrouvez les Slides de la présentation ainsi que la vidéo de la conférence !

Lire l’article

Filed under: Séminaires trimestriels