Risque de longévité et “Longevity megafunds”

par Frédéric Planchet

Les assureurs “retraite” et les fonds de pension sont soumis à un risque de longévité dont la mesure est délicate (cf. Debonneuil et al. [2016]).
La couverture de ce risque peut être envisagée de différentes manières : souscription de couvertures de réassurance, titrisation, diversification avec le risque de décès, etc.
Le développement de fonds mutualisant des recherches médicales constitue une nouvelle approche, initialement développée pour le financement de la recherche sur le cancer et qui connaît maintenant des variantes spécifiques pour les recherches sur la longévité, au travers des “longevity megafunds”.
La capacité de ce nouvel outil de financement à fournir un instrument de couverture efficace du risque de longévité est étudiée dans Debonneuil et al. [2017] : la conclusion est assez prometteuse, il reste à voir comment intégrer ces outils dans le calcul du besoin en capital pour le risque de souscription dans Solvabilité 2.

Références
Debonneuil E., Loisel S., Planchet F. [2017] « Conditions of interest of a longevity megafund for pension funds » , Document de travail, ISFA.
Debonneuil E., Loisel S., Planchet F. [2016] « Do actuaries believe in longevity deceleration? » , Insurance: Mathematics and Economics, to appear.

Lire l’article

Filed under: Articles / Publications