Premier Hackaton Data sponsorié par la chaire DAMI

UN ETUDIANT ISFA DANS L’EQUIPE GAGNANTE
Durant 2 jours, des équipes pluridisciplinaires issues de l’écosystème web, les équipes du groupe APRIL et d’autres partenaires parmi lesquels la Chaire DAMI, Keyrus et l’ISFA ont travaillé sur le thème de l’expérience client afin d’imaginer un parcours assurantiel qui soit encore plus simple et plus fluide.
L’objectif était de mettre à l’honneur la «data» sous toutes ses formes, en lançant le premier hackaton data sur des projets open source.

Fayçal alami, étudiant en m2 Actuariat à l’ISFA raconte sa participation au projet vainqueur : Wizyou always with you
La thématique abordée était : «Comment améliorer l’expérience assuré ?»
Notre équipe a pu remporter le 1er prix à travers sa solution : Wizyou.
Wizyou, est une solution à destination des séniors isolés, atteints, ou en rémission d’une maladie grave.
En effet, avec le rallongement de l’espérance de vie –problématique de longévité-, de plus en plus de seniors souffrent d’isolement. Cette situation est d’autant plus pénible
lorsqu’ils sont, ou ont été atteints d’une maladie grave.
Wizyou repose sur deux services complémentaires :
Tout d’abord, une assistante vocale interactive : Scarlett, qui réagit aux instructions vocales qui lui sont données. Celle-ci repose sur une plateforme collaborative qui permet également l’accompagnement des seniors à travers des alertes :
rappelant les rendez-vous médicaux, le renouvellement d’ordonnance, l’achat de médicaments…
Wizyou offre également une relation de proximité personnalisée à travers un
conseiller dédié pour un accompagnement au quotidien : Prise en charge des démarches administratives, mise à jour des calendriers…
Cette solution innovante permet donc d’améliorer l’expérience client auprès des assurés. Le métier d’assureur ne se limitera donc plus au remboursement des frais
de santé, mais consistera aussi à accompagner les patients dans leurs parcours de soins et lors de leur rémission, changeant ainsi le rapport assuré-assureur. De plus,
cette solution est tout à fait viable économiquement, étant donné son coût limité. Elle peut très bien être intégrée à un produit d’assurance santé, moyennant un surcoût limité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *