Séminaire petit déjeuner du 27 juin 2017 : Marking to Market vs Taking to Market

Par Guillaume Plantin, Sciences Po Paris

Le papier développe une théorie des mesures comptables optimales car ces dernières sont primordiales pour la gouvernance d’entreprise. Nous étudions l’interaction à l’équilibre entre les règles de mesure que les entreprises jugent optimales sur le plan privé, leur gouvernance et la liquidité sur le marché secondaire de leurs actifs. Cette approche révèle une utilisation excessive de la comptabilité en valeur de marché. Les mesures de la performance de l’entreprise sont trop dépendantes de l’information générée par les ventes d’actifs d’autres entreprises et pas assez de la réalisation des gains en capital possibles d’une entreprise. Cela réduit la liquidité du marché et réduit l’information des signaux de prix.

Paris, mardi 27 juin 2017, 9h

Détails et inscription gratuite ici

Membres IA : 12 points PPC

Filed under: Séminaires trimestriels